La vie du couple et ses obligations pendant le divorce

Votre Conseiller en divorce vous propose un accompagnement divorce administratif, personnel et/ou logistique avant, pendant et/ou après votre séparation amoureuse.

Le procès est lancé, vous avez rencontré votre coach divorce et le dossier est déposé auprès de votre avocat.

Quelles sont les règles à respecter et les pièges à éviter pendant la procédure de divorce ?

Nous amenons régulièrement nos Clients à reconsidérer leurs premières réactions après le début de la procédure. En effet, il serait dommage de donner des arguments à la partie adverse mettant ainsi en péril vos intérêts, et vous rendant peu responsable aux yeux du Juge aux Affaire Familiales ou de votre famille.

En attendant le jugement définitif du divorce, le couple est soumis aux droits et obligations résultants du mariage. Il vous faudra être patient. Si cela ne durera que 6 mois environ pour un divorce par consentement mutuel, cela pourra durer plusieurs années pour tout autre divorce conflictuel !

Voici les principaux pièges à éviter :

  • L'abandon du domicile conjugal :

La communauté de vie découlant de votre mariage vous impose de cohabiter avec votre conjoint sous le même toit. Tant que l'ONC (ordonnance de non conciliation) ne vous en dispense pas, ne prenez pas la liberté de tout plaquer et partir vivre ailleurs (sauf urgence) sans en parler à votre conseiller divorce et à votre avocat. Certaines précautions indispensables sont à prendre en attendant l'issue de la procédure, avant de quitter le foyer familial.

Le non-respect de cette obligation pourrait vous voir notifier un abandon du domicile conjugal comme une violation des obligations du mariage.

  • Le devoir de fidélité :

Ce devoir est toujours valable jusqu'à l'issue de la procédure donc il vous faut veiller à avoir une conduite irréprochable et à ne pas céder à la tentation même si les circonstances, dans certains cas, peuvent s'y prêter. Votre comportement volage pourrait bien évidemment ne pas être accepté par votre conjoint(e) et par le JAF.

Nous vous rappelons que les enjeux sont très importants. Notez que certaines liaisons adultérines commis bien après l'ONC peuvent être lues par les Juges avec plus ou moins d'indulgence, surtout si la procédure dure depuis plusieurs années.

Nous insistons encore une fois en attirant votre attention: l'adultère ne se limite pas à une relation sexuelle, des inscriptions sur des sites de rencontre ou que des jeux de séductions peuvent très bien être reconnus comme des faits d'adultère par le Juge.

  • Le devoir d'assistance et de secours :

    • - vos obligations envers vos enfants,
    • - qui va habiter le domicile conjugal ? L'ONC en définira les modalités mais en attendant de passer devant le Juge, ne laissez pas votre conjoint(e) sur le palier ...!
    • - le règlement des dettes ménagères contractées pour les besoins du ménage pendant la procédure.
    • - Si du fait de la séparation, un des deux conjoints voit son train de vie diminuer, il peut être envisagé le versement d'une prestation alimentaire pendant la durée de la procédure.

Discutez en ouvertement avec Désaccords Parfaits, votre coach en divorce en France, il vous conseillera et préparera avec vous les informations nécessaires à communiquer à votre avocat afin d'éviter les procédures d'incident qui feront perdurer votre divorce .

N'hésitez plus et contactez nous par mail. Nous vous offrons la première consultation et c'est vous qui décidez de la suite à donner à cet entretien gratuit.

En attendant, visitez notre site et notre blog, vous trouverez surement des astuces à connaitre, des conseils utiles ainsi que les pièges à déjouer. Nous sommes la pour vous aider.