Le droit de visite des Grands-Parents

Tous les ascendants (comme les Grands-Parents) doivent avoir la possibilité de rencontrer ou de correspondre avec leurs petits-enfants ou même de les recevoir pour des courtes durées. Ce droit de visite des grands-parents est complètement indépendant de l'accord des parents.

Désaccords Parfaits, conseiller en séparation vous aide dans votre démarche. Ce spécialiste divorce peut vous aider dans un accompagnement global de votre séparation ou sur une aide ponctuelle de votre procédure de divorce.

En effet depuis la réforme de 2007, c'est le droit de l'enfant qui est primordial et non celui des adultes, sauf bien évidemment en cas de danger pour les enfants (moeurs, comportement, violence,...). C'est l'article 371-4 du code civil qui régit cette relation.

Si effectivement du fait du divorce, un des deux parents (au moins) titulaire de l'autorité parentale empêche les grands-parents de voir leurs petits enfants, ces mêmes grands-parents ont la possibilité, si la voie de la médiation n'a pas pu aboutir, de saisir le Juge aux Affaires Familiales par le biais d'un avocat (obligatoire).

Celui-ci, à l'issu d'une séance à huis-clos écoutera chacune des parties et pourra même rejeter la demande des grands-parents si l'enfant refuse de les rencontrer ou si les relations entre les parents de l'enfant et les grands-parents sont trop conflictuelles.

En attendant, visitez notre site et notre blog, vous trouverez surement des astuces à connaitre, des conseils utiles ainsi que les pièges à déjouer. Nous sommes la pour vous aider.